Le triste état de la chaussée d’Ixelles a fait l’objet d’une interpellation, le 24 novembre 2020, par Geoffroy Kensier, conseiller communal.

L’artère étant régionale, le sujet a également été porté au Parlement régional bruxellois par le député Christophe De Beukelaer qui a interrogé la ministre de la mobilité, Elke Van den Brandt.

Voici ce qu’il ressort de ses réponses :

Dans le projet de réaménagement de la chaussée d’Ixelles (entre La petite ceinture et la place Fernand Cocq), Bruxelles-Mobilité avait fait le choix d’aménager tous les carrefours en trottoirs traversants pour souligner la priorité des piétons sur les automobilistes.

Ces trottoirs traversants ont été aménagés avec le même revêtement que celui posé en zones piétonnes pour faciliter la lisibilité de l’espace public aux piétons.

Vu le nombre et la nature de véhicules de livraison empruntant cette chaussée, le choix du revêtement de ces trottoirs traversants s’est avéré inadéquat et devra donc être remplacé.

Bruxelles-Mobilité prévoit de réaliser ce remplacement dans les mois qui viennent, soit avant l’été 2021.

D’autres carrefours, en plus de celui de la rue du Prince Albert, étant concernés (rue de Stassart, rue Souveraine et rue Solvay), Bruxelles-Mobilité estime la durée de ce travail à 10 jours ouvrables par carrefour.

Bruxelles Mobilité prendra en charge le coût de la réparation, estimé à approximativement 55 000€ TVAC pour les quatre carrefours concernés. Le matériau n’a pas encore été déterminé.

Ce projet fait l’objet d’une évaluation d’avant et après-travaux par le centre de recherches routière. La commune d’Ixelles est représentée dans le comité d’accompagnement pour cette évaluation.

 

Dommage qu’on n’y ait pas pensé dès le départ  estime Geoffroy Kensier.

 

Réponse sur le site du Parlement bruxellois

Presse :

Chaussée d’Ixelles : réparations à faire – La Capitale – 11.03.2021

 

Partager: