A la fin du mois d’avril 2019, et plus précisément le 29 avril 2019, M. le Bourgmestre et l’échevin de la mobilité ont annoncé, dans le journal Le Soir,, que la chaussée d’Ixelles deviendrait piétonne 24h/24 à partir du 17 mai, et ce sans concertation ou débat préalable.

Un Conseil communal spécifique avait même été fixé pour entériner rapidement votre décision.

Suite à une forte mobilisation des riverains et de l’opposition, la majorité ECOLO-PS a finalement fait volte-face et décidé de revenir sur sa décision. Si seulement le Collège avait écouté au préalable les riverains, …

Nous voilà 20 mois plus tard et les Ixelloises et les Ixellois ne sont toujours pas rassurés par rapport aux intentions du Collège.

Que signifie ce rétropédalage ?

Le temps des éclaircissements est venu.

Notre chef de groupe, Geoffroy Kensier, interroge la majorité Ecolo-PS lors du conseil communal du 26 novembre 2020.

L’interdiction définitive pour les voitures de circuler 24h/24 sur la chaussée d’Ixelles rencontre une vive opposition auprès des habitants. Le trafic de transit dans les rues adjacentes à la chaussée qui a déjà lieu toute la journée ne peut se poursuivre toute la nuit. Les riverains et leurs invités doivent pouvoir rejoindre leur domicile sans encombrer des petites rues qui n’ont jamais eu vocation à recevoir autant de trafic automobiles.

Il convient de trouver un juste équilibre de manière concerté entre l’apaisement des quartiers résidentiels et la nécessité pour certains de continuer de devoir utiliser leur véhicule pour des raisons de santé, familiale, professionnelle, …

En outre, l’absence de circulation le soir et la nuit sur la chaussée d’Ixelles peut avoir des conséquences en terme de sécurité et créera certainement un sentiment d’insécurité pour de nombreux usagers.

Votre annonce de l’interdiction 24h/24 de la circulation chaussée d’Ixelles a surpris et légitiment inquiété nos concitoyens d’autant plus qu’elle ne s’inscrivait dans aucune stratégie globale de la mobilité du quartier.

Voici nos questions :

– Quelle évaluation faites-vous du plan de mobilité de ce quartier depuis la création de la zone d’accès limité de la chaussée d’Ixelles ? Quelles actions allez-vous mettre en œuvre pour le périmètre qui va de la Porte de Namur à Trône, de l’avenue Louise à Flagey ?

– Quelles conclusions avez-vous pu tirer des comptages qui ont été effectués ? Les comités de quartier et les riverains ont-ils été consultés sur les lieux et les créneaux horaires de ces comptages ?

– Quelles mesures allez-vous mettre en œuvre pour réduire drastiquement le report du trafic dans les rues adjacentes à la chaussée d’Ixelles ? Des aménagements physiques sont-ils prévus et à quelle échéance ?

– Quelles sont vos intentions précises concernant la fermeture à la circulation de la chaussée d’Ixelles 24h/24 ?

– Quelle est la procédure de co-construction structurelle que vous avez mis en place pour traiter cette problématique ?

– Concernant la chaussée d’Ixelles proprement dite, comment se fait-il que quelques mois après son inauguration, les trottoirs soient déjà dans un tel état ? Les pierres permettant d’emprunter la rue de Stassart sont déjà brisées. Quelles actions avez-vous entrepris avec la région bruxelloise pour remédier à cette situation ?

 

 

Partager: